. TR1 TR2 TR3 TR4 TR5 TR6 TR7 TRA TR8 TR AS ROTTR SOTTR LCGOL LCTOO LC GO PORTABLES FILMS LIVRES

                                     Lara Croft News Fans Boutique Le site Contact
Tomb Raider Legend dans Xbox Magazine 28 novembre 2005

Le magazine non officiel XBM propose pour ce mois de novembre la nouvelle Lara Croft. Au sommaire de ce numéro, un récapitulatif sur Tomb Raider Legend, mais aussi une interview très intéressante de Mike Schmitt, chef de produit chez Crystal Dynamics.

Le retour de la légende

Elle existe. Pour beaucoup de membres du cercle vidéoludique, Lara Croft est un personnage réel. Les développeurs travaillent avec elle et les fans la collent sur les murs de leurschambres, suivant ses aventures comme on suivrait la carrière d'une pop star. Et comme toutes les vedettes, elle a traversé les meilleurs moments comme les pires.

Elle a d'abord volé les coeurs des joueurs en 1996 et, après une glorieuse fin de 20ème siècle, il semblait que rien ne pouvait lui résister : les classements la propulsaient systématiquement dans les premières positions et les records de vente explosaient en sa présence. Cependant, de longues vacances ont été ponctuées par le décevant Tomb Raider : Angel of Darkness en 2003, et les choses s'annonçaient mal pour la femme qui nous avait redonné goût à l'aventure.

Deux films de questionnable qualité n'ont pas arrangé les choses (quoi que, Angelina Jolie en maillot de bain, le concept n'est pas déplaisant) mais dans Tomb Raider : Legend, Lara revient à ses premières amours pour redécouvrir les éléments qui ont fait d'elle une telle icône il y a de ça quelques années. Ce que nous avons vu du jeu laisse à penser qu'il s'agit certainement du meilleur épisode de toute la série, et c'est tant mieux car il s'agit aussi du premier à débarquer sur Xbox.

Les années ont vu la série subir divers ajustements, souvent appropriés, mais parfois complètement hors propos. Les options d'infiltration n'ont fait qu'alourdir le gameplay et le visuel se concentrait plus sur le popotin de Lara que sur les environnements. Le retour de Lara dans Angel of Darkness, après trois ans d'absence, montrait donc les premiers méfaits de l'âge, lesquels s'abattent sur toutes les sagas populaires. Tomb Raider:Legend a pour volonté de revenir aux origines du mythe, afin de revigorer la série pour le marché moderne. Le résultat se ressent comme une amélioration de premier opus, plus rapide, plus précis, et en plus haute résolution. Un nouveau développeur a été mis sur le coup, Crystal Dynamics, connu pour son expérience sur des jeux d'aventure comme la série Soul Reaver, reconnue pour son action et sa grande qualité graphique. Crystal Dynamics s'est aperçu que la licence Tomb Raider avait perdu de sa superbe, et s'est ainsi lancé dans des mois d'études de marché. Les jeux de la série ont été parcourus de fond en comble, les testes et critiques analysés et - certainement le point le plus important - l'avis des joueurs a été sollicité. On leur a demandé ce qu'ils voulaient dans ce nouvel épisode et, excepté les propositions indécentes, Crystal Dynamics a écouté et répondu avec un jeu à la fois frais et familier. Pour achever ce voyage vers les origines, Lara s'est vue réunir avec son créateur, Toby Gard, officiant en tant que designer principal des personnages. "L'opportunité de la retrouver était excitante" nous a-t-il dit. Je l'ai observée avec beaucoup d'intérêt depuis que j'ai quitté Core Design. Respectant ma vision de départ, elle s'est peu développée dans certains aspects, et beaucoup trop dans d'autres, mais dans mon esprit, elle reste telle qu'elle était lorsque je l'ai quittée.

Le monsieur n'est pas vraiment impressionné par les autres hommes que Lara a croisé ces dernières années et semble heureux de la retrouver pour la ramener au top. Quoi de neuf pour notre aventurière donc? Son aspect a été mis à jour et mon but était de la rendre plus moderne et moins 'moche'. A mon avis, elle est devenue un peu trop cartoonesque et la façon dont on la visualisait n'avait plus rien d'attirant, principalement parce que le style iconique simpliste n'est plus d'actualité. Il est évidemment important que les gens la trouvent sexy, et nous pouvons faire beaucoup avec la technologie d'aujourd'hui.

Pour rendre Lara attractive, placer la caméra sous des angles pervers ne suffit plus, et c'est le style du jeu dans son ensemble qui s'est vu repensé de façon glamour. Les nouveaux environnements énormes et naturels transforment notre héroïne en princesse de Perse. Perdu dans une caverne, vos instincts d'aventurier se réveilleront en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. La linéarité est camouflée au maximum, les niveaux tirant autant parti de toutes les capacités de Lara que de votre sens de l'intuition, pour des phases d'énigmes et de plateformes classiques à la Tomb Raider.

Le niveau du détail est très poussé, jusqu'à ces effets de lumière réalistes qui ont réussi à mettre Splinter Cell sur le devant de la scène, lui donnant un aspect plus profond, plus tridimensionnel. Des rais de lumières traversent les craquelures, créant des lieux remplis d'ombres et de reliefs, apportant de la vie aux tombes et aux tunnels. Des niveaux moins fermés emmènent Lara dans de denses jungles et des ruines enneigées, tout aussi impressionnantes. Qui sait, peut-être que - cette fois-ci - les joueurs seront plus captivés par les charmes des parages que par le tour de poitrine généreux de miss Croft.

N'oublions pas le gameplay qui, lui aussi, a bénéficié d'un soin particulier sous les mains aimantes de Crystal Dynamics. Un nouveau moteur physique ainsi qu'un système de contrôle repensé permettent de fluidifier l'action à un niveau proche de celui du Prince (de Perse). L'ancienne méthode de déplacement trop rigide laisse place à un système de déplacement plus naturel et intuitif - par exemple, plutôt que de tomber d'un rebord, Lara se retourne et l'agrippe agilement. Physiquement, notre aventurière a toutes les, hum, qualités qu'on attend d'elle, et même si les ennemis sont nombreux, le danger vient principalement des pièges, des plateformes et de la complexité du level design. Elle court, elle saute, se balance, glisse et rebondit sur les murs avec une fluidité athlétique, grâce à une large panoplie de mouvements. Le personnage dispose d'un poids réaliste, rendu fidèlement par les animations gymniques et un nouveau moteur physique basé sur la technologie Havok. De nouvelles textures faciales ont été mises en place pour donner à Lara un look encore plus naturel (bien qu'on ne se souvienne pas vraiment d'elle pour son look naturel...).

A part ses prouesses aériennes, Lara dispose également de la panoplie du parfait aventurier. Elle ne rivalise évidemment pas avec un Sam Fisher [Héros du jeu Splinter Cell] à ce niveau, mais de nouveaux gadgets ont été accrochés à sa ceinture de bricolage : deux pistolets 9mm et des grenades à fragmentation pour faire le ménage, ainsi que des jumelles et un kit de communication pour ne pas se perdre. On compte également un grappin magnétique, utilisé pour atteindre des rebords trop distants ou pour déplacer des objets mobiles. On peut par exemple attraper une caisse flottant sur l'eau et la rapprocher pour grimper dessus et ainsi atteindre un endroit autrement inaccessible. Tout cela avec l'aimable participation du moteur physique qui permet une certaine liberté de mouvement dans l'environnement. A l'aide de son grappin magnétique, d'un peu d'imagination et e beaucoup de réflexion, Lara peut pratiquement faire tout ce qu'elle veut (coquine, va).

L'histoire est toute neuve et retourne aux bases de la série avec un voyage autour de la Terre à la recherche d'artefacts anciens. La sauce Indiana Jones est donc utilisée abondamment, et son absence explique peut-être la médiocrité des deux films Tomb Raider. Enfin, passons sur ces douloureux souvenirs pour nous pencher sur les ennemis qui, en plus des sbires standard, comptent dans leurs rangs des créatures sur lesquelles nous ne vous dirons pas grand chose, si ce n'est qu'il faudra plus que quelques balles pour les éliminer.

Les détails sont encore à confirmer à ce stade de développement, mais Lara devrait aussi chevaucher une moto dans des séquences de poursuite mémorables. Étant donné la souplesse du moteur physique et la panoplie de mouvement de la demoiselle, on s'attend à quelques cascades bien senties, à base de sauts périlleux et autres figures acrobatiques. Mais que cette débauche d'action en vous effraye point car il y aura également une pléthore d'énigmes, pleines de leviers à tirer et de caisses à pousser - c'est Tomb Raider après tout. Une fois encore les casse-tête tirent parti des lois physiques, avec des aimants et des courants d'eau réalistes, utilisés pour activer portes et interrupteurs. Le développeur se mord les lèvres pour ne pas en dire trop, mais Toby Gard n'a pu s'empêcher ce petit commentaire : Legend se base sur les aventures classiques de Tomb Raider, avec une emphase sur l'action, pas la discrétion. Attendez-vous à un retour à ce qui avait rendu le jeu d'origine si amusant et unique en son temps. Même si Lara squatte le devant de la scène, la clé pour rendre le succès à Tomb Raider gît bel et bien dans sa capacité à revenir à ses racines classiques d'action et d'aventure.

Tomb Raider : Legend ne se veut pas comme une bête mise à jour d'une vieille série qui s'est perdue en route. Crystal Dynamics et Toby Gard ont clairement écouté les demandes de la communauté des joueurs et ont profité de la puissance de la Xbox pour amener Lara dans le futur jeu vidéo. Ne serait-ce que visuellement, le jeu est un régal pour les yeux, largement supérieur à ce qui s'est fait auparavant. Les effets d'ombre et de lumière sont saisissants; certaines zones sont d'un noir pénétrant et la lampe torche est nécessaire pour éviter la mort. Avec quelques touches techniques et artistiques telles que le nouveau système d'éclairage dynamique et la gestion de la physique, ce Tomb Raider sur Xbox dispose du niveau de profondeur et de détail qui devrait en faire l'un des derniers titres les plus inoubliables de la console.

De ce que nous avons vu de cette version Xbox, on peut dire que le développeur désire donner un nouveau départ à Lara, afin de faire oublier les mauvais côtés de sa carrière et de permettre aux fans de raccrocher les posters aux murs, sans honte. Le jeu arrivera-t-il à atteindre ce but ambitieux? Cela reste encore à voir, mais Lara est définitivement de retour, plus belle que jamais, et nous avons hâte de poser sur elle nos mains pleines de doigts.

Interview de Mike Schmitt

Un petit tour chez Crystal Dynamics, histoire de poser quelques questions au chef de produit, Mike Schmitt.

XBM : Tomb Raider est très attendu - cela doit être un projet difficile à gérer?
Mike Schmitt : Le défi est grand, mais il nous excite au plus haut point. Nous avons une grande réputation dans la création de jeux de ce type (comme Legacy of Kain) avec une grande qualité visuelle. Nous avons saisi la chance de travailler sur la nouvelle aventure de Lara.

XBM : Beaucoup de gens veulent travailler sur Lara, mais quel était votre but principal?
M.S.: Revenir aux premiers éléments qui ont rendu le premier épisode unique et fun. beaucoup de pré-production a été réalisée dans ce sens et nous sommes très heureux d'avoir été rejoints par Toby Gard pour travailler sur le nouveau look de Lara.

XBM : Les nouveaux environnements devraient jouer un grand rôle aussi?
M.S.: Nous essayons de les rendre les plus vivants possibles, nous avons un excellent système physique, intégré dans les niveaux et les énigmes. lara peut entrer dans une salle et compléter les épreuves de diverses façons, selon ce qui se trouve autour.

XBM : Qu'en est-il des armes? On a vu une moto, aussi...
M.S.: Nous ne pouvons pas trop en révéler, mais attendez-vous à du lourd. Lara est une aventurière très riche, elle disposera donc d'armes fantastiques et d'un équipement à la hauteur. Pour la moto, quelques séquences sont prévues, mais nous vous en dirons plus ultérieurement.

XBM : Nous savons que vous avez beaucoup étudié les critiques des précédents épisodes pour vous faire une idée de ce que les fans veulent. Quel est le changement le plus important que vous avez apporté?
M.S.: Confier le développement à un nouveau studio et repartir de zéro, voilà déjà de grands changements. Nous ne dénigrons pas le travail de Core Design qui a suivi la conception de Tomb Raider pendant six ou sept ans, sur diverses consoles, mais il était temps de faire les choses différemment. Beaucoup de travail a été fait pour s'assurer que les fans soient réjouis et excités par le retour de Lara.

XBM : Excités, c'est sûr. Est-ce que la technologie plus avancée de la Xbox vous permet de faire de nouvelles choses?
M.S.: Oui. En plus de la puissance de la console, nous avons développé une technique de streaming qui apporte une grosse différence dans l'expérience globale. Nous utilisons aussi des textures en plus haute résolution pour la version Xbox.

XBM : Avez-vous pensé à convertir ce dernier sur la Xbox 360?
M.S.: La pré-production a démarré il y a environ deux ans, donc nous avions dès le départ l'intention de sortir le jeu sur la génération de consoles actuelles. Mais on ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve...

News suivante
Interview de Toby Gard
dans le magazine PLAY

News précédente
Tomb Raider Legend :
l'avant-première de GameSpot