. TR1 TR2 TR3 TR4 TR5 TR6 TR7 TRA TR8 TR AS ROTTR SOTTR LCGOL LCTOO LC GO PORTABLES FILMS LIVRES

                                     Lara Croft News Fans Boutique Le site Contact

L'univers de Tomb Raider Anniversary

Dans Tomb Raider Anniversary, Lara parcourt d'anciennes civilisations : Inca, Grèce, Egypte et la célèbre Atlantide... Captain Alban vous propose quelques informations et quelques liens sur les personnages et les mondes qui apparaissent dans l'univers de TRA.
- Le Pérou
- La Grèce
- L'Egypte
- L'Atlantide
Les définitions sont pour la plupart tirées de Microsoft Encarta.

Le Pérou

Inca : ( Fils du Soleil ), nom des souverains du peuple quechua, au Pérou (vallée de Cuzco), qui ont établi un empire sur la cordillère des Andes qui va être défait au milieu du 16e siècle lors de la conquête espagnole. Le terme désigne à la fois le souverain de l'Empire lui-même, mais également la tribu qui est à l'origine de son édification qui s'est enrichie de l'ensemble des peuples amérindiens qui lui sont soumis.
Les réalisations les plus impressionnantes de la civilisation inca consistent en des temples, des palais et des forteresses militaires, dont la plus connue reste le Machu Picchu. Cette architecture est particulièrement luxueuse notamment à Cuzco, la ville des Dieux qui abrite le grand temple du Soleil, édifice religieux richement décoré.
De leur capitale, les Incas ont régné sur un empire qui s'étendait sur toute la zone andine centrale, de l'Équateur au Chili. Le souverain exerçait une autorité absolue de droit divin, car il était considéré comme le descendant direct du Dieu-Soleil.

T-Rex : ou Tyrannosaurus rex. Le tyrannosaure (du grec turannos, tyran et sauros, lézard) est un grand dinosaure bipède et carnivore qui vécut pendant le Crétacé supérieur, plus de 65 millions d'années avant notre ère. Cet animal mesurant près de 14 m de long, 5 m de haut et pesant plus de 4 tonnes est le plus grand carnivore ayant jamais vécu.
Il était bien armé pour s'attaquer aux grands dinosaures herbivores de l'époque. Son crâne allongé, de plus de 1 m de long, était pourvu de puissantes mâchoires munies de crocs en dents de scie dont certains mesuraient 15 cm. Ses pattes antérieures paraissaient minuscules par rapport au reste de son corps massif, mais elles étaient pourvues de deux griffes bien aiguisées. Quant à ses robustes pattes postérieures, elles se terminaient par trois griffes saillantes et une quatrième griffe retournée vers l'intérieur.
Des fossiles trouvés en Amérique du Nord et en Mongolie dans les strates du Crétacé supérieur indiquent que ces espèces de dinosaures sont apparues et ont disparu en l'espace, relativement court, de quelques millions d'années.

Raptor : ou Velociraptor. Dinosaure carnivore de taille moyenne ayant existé en Asie pendant le Crétacé inférieur, dont le début date de 144 millions d'années.
Cet animal pouvait atteindre 1,5 m de haut et 2,75 m de long. Il avait de grandes pattes antérieures préhensiles et des pattes postérieures relativement plus courtes. Il pouvait courir très vite, sa queue lui servant de balancier. Ses longues griffes constituaient des armes redoutables pour ce prédateur féroce.
On a découvert, dans des fossiles retrouvés en Mongolie, les traces d'un protoceratops tout entier tombé sous les griffes d'un vélociraptor.

La Grèce

Les Monastères des Météores : Ce sont des monastères chrétiens orthodoxes situés en Grèce et plus précisément en Thessalie. Au 14e siècle, les moines orthodoxes menés par Athanase choisirent de construire les bâtiments en hauteur pour échapper aux Turcs et aux Albanais. A l'heure actuelle, six monastères y sont encore en activité.

Poséidon : Dieu grec de la Mer, frère de Zeus (roi des dieux) et Hadès (dieu des Enfers). Poséidon joue un grand rôle dans les mythes et les légendes grecs. Il disputa sans succès le contrôle d'Athènes à Athéna, déesse de la Sagesse. Lorsqu'avec Apollon, dieu du Soleil, il fut trompé par les Troyens après les avoir aidés à construire les murailles de la cité, sa colère contre Troie n'eut pas de limite. Il envoya un monstre marin ravager le pays et aida les Grecs pendant la guerre de Troie.
Dans l'art ancien, Poséidon est représenté barbu et dans une pose majestueuse, tenant un trident et souvent accompagné d'un dauphin. Tous les deux ans, on célébrait à Corinthe les jeux Isthmiens en son honneur, avec des courses de chevaux et des courses de chars. Les Romains assimilèrent Poséidon à leur dieu de la Mer, Neptune.

Héphaïstos : Dieu grec du Feu et des Forgerons, fils de Zeus et d'Héra. Boîteux et difforme, il fut renvoyé de l'Olympe et n'y retrouva sa place que lorsqu'Aphrodite, déesse de la Beauté féminine, accepta de l'épouser.
Héphaïstos fabriquait les armures, les armes et les bijoux des dieux. La légende situait ses forges sous le mont Etna, en Sicile.

Centaures : dans la mythologie grecque, race d'êtres monstrueux, à moitié hommes, à moitié chevaux. On les représentait habituellement sous l'aspect d'êtres humains de la tête jusqu'à la ceinture, tandis que la partie inférieure du corps était celle d'un cheval. Les Centaures étaient caractérisés par leur sauvagerie et leur violence ; on les disait adonnés à l'ivresse et à la luxure, et souvent on les représentait dans le cortège des adorateurs de Dionysos, le dieu du Vin.

L'Egypte

Momies : Enterrer les morts était, dans l'Égypte ancienne, une préoccupation d'ordre religieux. Les Égyptiens croyaient que l'âme était composée de plusieurs éléments, dont le plus important était le ka. Le ka accompagnait les hommes tout au long de la vie et, après la mort, allait prendre place dans le royaume des morts. Le ka, cependant, ne pouvait exister si le corps était anéanti; c'est pourquoi les Égyptiens s'efforçaient de préserver les cadavres, en les embaumant et les momifiant selon une méthode traditionnelle.
Les historiens pensent que vers le 8e siècle de notre ère, lorsque la pratique cessa, les Égyptiens avaient embaumé approximativement 730 millions de corps. Bien que beaucoup aient été détruits ou abîmés par la chaleur, un nombre important de momies a été conservé; les archéologues estiment qu'il en existe encore plusieurs millions conservées dans des tombes et des sites funéraires non encore découverts.

Anubis : dans la mythologie égyptienne, dieu des Morts. Il était considéré comme l'inventeur de l'embaumement, le gardien des tombes et le conducteur des âmes. Les Égyptiens croyaient qu'au moment du jugement, il pesait le cour des morts à l'aune de la plume de la vérité. Dans l'art, il est représenté sous la forme d'un homme à tête de chacal.

L'Atlantide

Santorin : île de Grèce située en mer Égée, dont le nom antique est Théra. C'est le vestige d'une ancienne île partiellement détruite vers 1.600 a.C., au cours de ce que l'on appelle l'éruption minoenne. Au cours de cette évènement, le volcan de l'île de Santorin explosa, provoquant un gigantesque Tsunami qui balaya toute la Méditerranée.
D'après certains chercheurs, l'éruption est une des origines possibles du mythe de l'Atlantide, une île légendaire dont les habitants auraient conquis tout le pourtour méditerranéen 10.000 ans avant notre ère.

Evolution biologique : processus par lequel les espèces vivantes se modifient au cours du temps et engendrent de nouvelles espèces. Le terme évolution fait également référence au résultat de ce processus de transformation, tel qu'il s'observe dans la grande diversité des formes de vie qui se sont succédé sur notre planète depuis plus de 3 milliards d'années, mais aussi dans celle du monde vivant actuel.
Le biologiste britannique Charles Darwin mit en avant le mécanisme de la sélection naturelle pour expliquer comment des espèces nouvelles pouvaient être issues d'autres espèces. Dans son ouvrage majeur, De l'origine des espèces par voie de sélection naturelle (1859), Darwin indique que les espèces vivantes subissent des variations aléatoires et que seules celles qui se révèlent favorables à la survie dans leur environnement particulier sont conservées et transmises, celles qui se révèlent défavorables étant éliminées : c'est ainsi qu'opère la sélection naturelle, qui est, en quelque sorte, la sanction de l'environnement sur l'aptitude des êtres à survivre et à se reproduire.
L'eugénisme, parfois appelé Darwinisme social, concerne un ensemble de méthodes de sélection des individus et de contrôle des conditions de leur reproduction, applicables à l'Homme et aux animaux, fondées sur des connaissances ou des hypothèses scientifiques génétiques et visant à une amélioration ou à une élimination de ces individus ou de leur descendance.