. TR1 TR2 TR3 TR4 TR5 TR6 TR7 TRA TR8 TR AS ROTTR SOTTR LCGOL LCTOO LC GO PORTABLES FILMS LIVRES

                                     Lara Croft News Fans Boutique Le site Contact
Tomb Raider Suite : enregistrement à Abbey Road Icône d'horloge 17 octobre 2017

C'est une journée magnifique qui s'annonce à Londres ce 17 octobre, alors que je prends le chemin d'Abbey Road au petit matin. Les trains sont à l'heure et le métro blindé à l'heure de pointe. Depuis l'ouest de la ville, j'emprunte la ligne Paddington en direction d'Elephant & Castle et je descends à la station Maida Vale. Les studios d'Abbey Road se trouvent clairement dans un quartier aisé : le voisinage est boisé et les maisons disposent de grands jardins.

La station de métro de Maida Vale

La cour du studio est fermée par des grilles, devant lesquelles un groupe de touristes japonais piétinnent, car ils voudraient rentrer. Lorsque je franchis la grille, les plus téméraires du groupe me suivent, instantanément refoulés par le garde de sécurité. Avant de monter les marches, je prends le temps de faire une photo, conscient que la chance de pouvoir visiter cet endroit ne se représentera pas avant un long moment.

L'entrée du studio d'Abbey Road    Le Studio 1

L'entrée du bâtiment et le Studio 1

Ce qui est aujourd'hui le studio d'Abbey Road était autrefois une maison de maître, construite en 1831 et qui conmptait neuf chambres. Même si cela ne se voit pas depuis l'extérieur, le bâtiment est immense et compte cinq studios. L'enregistrement de la Tomb Raider Suite se produit dans plus grand d'entre eux, le Studio 1, qui a notamment vu passer les Beatles, Pink Floyd, U2, et les bandes originales de Star Wars et du Seigneur des Anneaux. Et rappelons que ce n'est pas la première fois que Lara Croft franchit les portes du studio, puisque c'est ici qu'avait été enregistrée la bande originale de l'Ange des Ténèbres, en présence de la belle Jill de Jong en 2002.

Jill de Jong et l'équipe de Core Design à Abbey Road

Jill de Jong et l'équipe de Core Design à Abbey Road

À notre arrivée, nous sommes accueillis par Tracie, la responsable événementielle, ainsi que Meagan Marie, la responsable communautaire de Crystal Dynamics. Après un rapide tour de la régie, nous pénétrons enfin dans le studio principal. Nathan McCree nous rejoint quelques instants plus tard, l'air fatigué mais incoryablement heureux. L'enregistrement a commencé la veille à 8h et l'équipe n'a quitté le studio qu'après 15 heures de travail. Les musiciens arrivent peu à peu, et accordent leurs instruments sur des mélodies familières. La pianiste accorde son piano en jouant le thème de Venise, l'une des flûtistes joue le thème de Tomb Raider 3. La magie commence à opérer...

 

Deux courtes vidéos des coulisses au début du premier et du deuxième jour de tournage

Lorsque l'horloge atteint 10 h, tout le monde est prêt, et l'on démarre avec le thème du T-Rex. L'orchestre joue le morceau complètement en harmonie d'une seule traite et les spectateurs se regardent, médusés. C'est déjà bon ? On passe à la suite ? Non, explique Nathan, il s'agissait juste d'un entraînement. Il faut en général trois ou quatre prises : au bout de la troisième, l'équilibre est bon, et le quatrième essai aboutit généralement à une piste parfaite. « On sent que l'orchestre aime cette musique, et se plaît à jouer les morceaux, indique le chef d'orchestre, Robert Ziegler. Ça n'est pas toujours le cas, et c'est une alchimie précieuse. »

Le Royal Philarmonic Orchestra et Robert Ziegler dans le Studio 1

Le Royal Philarmonic Orchestra et Robert Ziegler dans le Studio 1

Le groupe descend ensuite en régie pour rejoindre Nathan, et Sam, l'ingénieur du son, qui isole une partie des instruments. Les cordes, puis les cuivres doivent reprendre une partie du morceau, pas assez précise au goût de l'équipe. Le thème de Tomb Raider 3, particulièrement complexe, exige davantage de reprises. « C'est sans doute la piste la plus complexe que j'ai écrite, il y a énormément d'instruments et de variations qui la rendent plus difficile. Si c'était à refaire, je n'y changerais rien, mais c'est sans aucun doute un défi. »

Avec Sam Okell et Nathan McCree, dans la régie d'Abbey Road

Avec Sam Okell et Nathan McCree, dans la régie d'Abbey Road

L'impression globale qui ressort de ce spectacle, c'est surtout celle d'une qualité extême. On peut penser que la période la plus productive de Nathan est derrière lui, et que la Tomb Raider Suite est une glorification des origines en 32-bit de Lara Croft, mais tout, dans les morceaux, tend à prouver le contraire. Les mélodies sont longues et raffinées, et les accords sont dynamiques. Les pistes (dont certaines sont complètement nouvelles) sont à la fois subtiles et épiques, et présentent une maturité inédite... et inattendue. Comme si Nathan avait inconsciemment continué à composer pour Lara pendant tout ce temps. « Cela fait 20 ans que j'attends ce moment, confie Nathan. J'ai enfin pu donner à cette musique, et aux fans, ce que je pense qu'ils méritent depuis toujours. »

Un aperçu du thème de Venise

Et donc, que réserve l'avenir ? Environ une ou deux semaines de mixage, qui devraient se dérouler dans le mois. L'équipe du Kickstarter contactera aussi les mécènes afin de connaître leurs préférences en matière de jaquette et de t-shirts (Lara classique ou Lara version 20ème anniversaire). Et, enfin, la production physique du disque commencera, pour une sortie prévue en fin d'année. Vous pourriez donc retrouver Lara sous le sapin... si vous avez été sages ;) Mais, avant tout, il va falloir redescendre sur Terre. Et ce n'est pas encore chose faite, ni pour Captain Alban, ni pour Nathan McCree, qui déclare, des étoiles plein les yeux, qu'il est encore dans les nuages et qu'il va y rester pour un moment. C'est tout le mal qu'on lui souhaite !

News précédente
Comics Tomb Raider
Détails sur « Survivor's Crusade »